Ambohitantely

ESSA-Forêts et Ambohitantely

La Réserve Spéciale d’Ambohitantely est situé à 140 km an nord-ouest d’Antananarivo et à environ 30 km d’Ankazobe. Elle comprend plusieurs fragments de forêt naturelle de diverses tailles. La forêt proprement dite couvre approximativement 1600 ha Il s’agit des derniers fragments de la forêt dense et humide du domaine central de Madagascar. Un jardin botanique avec des plantations d’espèces exotiques est également inclus dans la Réserve. Elle englobe aussi de vastes étendues herbeuses à Andropogon sp. , Aristida sp. …

Par un accord passé avec le Madagascar National Parks, l’ESSA-Forêts utilise le jardin botanique comme un de ses sites de recherche et de formation. Le Département y travaille en partenariat avec Missouri Botanical Garden. Un certain nombre de projets de recherche y ont été menés, principalement dans le jardin botanique. Ils comprennent des études phénologiques et de suivi écologique.

Flore

La forêt est caractérisée par un fort degré d’endémisme et une biodiversité élevée. La végétation est dominée par Weinmannia spp. (Cunoniaceae), Gymnosporia sp. (Celastraceae), Uapaca sp. (Uapacaceae), Ravensara sp. (Lauraceae) et Diospyros sp. (Ebenaceae). Dans les vallées, les palmiers (Dypsis spp. – Arecaceae) et Pandanus sp. (Pandanaceae) sont abondants. Plusieurs espèces d’Orchidaceae et de Polypodiaceae rares sont pourtant assez communes dans la forêt. Erica sp. (Ericaceae) et Nastus sp. (Gramineae) dominent quant à eux en bordure de forêts.

Faune

La faune d’Ambohitantely est aussi riche et diversifiée, mais reste encore mal connue. On y compte 3 espèces de lémuriens (Eulemur fulvus, Microcebus rufus, Avahi laniger). Ambohitantely abrite également 17 espèces de reptiles dont les plus petits caméléons de Madagascar (Brookesia spp.). En plus, 50 espèces d’oiseaux y sont rencontrées à Ambohitantely.

Activités

Peu d’activités ont été entreprises avec les communautés paysannes dans la conservation des forêts d’Ambohitantely. Cela vient en partie de l’éloignement des villages par rapport au site. Les cultures vivrières et la riziculture irriguée sont les activités principales des paysans du voisinage de la réserve. Les feux de végétation pour le pâturage, l’exploitation illégale du bois constituent des menaces sérieuses pour la réserve. Des aménagements ont été mis en place par Madagascar National Parks et l’ESSA-Forêts pour accueillir les visiteurs à Ambohitantely.

Publicités