Tampolo

Une aire protégée du SAPM

D’une superficie de 675 ha, la forêt de Tampolo (Région d’Analanjirofo) est l’un des derniers vestiges importants de la forêt littorale de l’Est malgache. Erigée en station forestière en 1959, Tampolo est gérée depuis les années ’90 par l’ESSA, conformément à une convention régulièrement renouvelée entre le ministère de tutelle des Eaux et Forêts et notre institution. Depuis 2006, dans le cadre de la mise en place du SAPM, suite à la Déclaration de SEM Le Président de la République, Marc Ravalomanana à Durban en 2003, pour l’extension de la superficie des aires Protégées à Madagascar, Tampolo a recu le statut d’Aire Protégée.

L’ESSA-Forêts gère et coordonne les activités à Tampolo en collaboration avec la communauté riveraine et diverses instances régionales. Les activités de ESSA-Forêts à Tampolo sont appuyées financièrement principalement par la Fondation John D. & Catherine T. MacArthur (USA) ainsi que la Fondation pour la Conservation des Lémuriens ou LCF (Myakka City Floride, USA).

Population

La forêt de Tampolo, qui est rattachée à la commune rurale d’Ampasina-Maningory (District de Fenoarivo Atsinanana, Région d’Analanjirofo) est entourée de quelques villages regroupés en fokontany regroupant env. 6,000 habitants (estimations en 2007). Le plus proche de ces villages est celui d’Ambavala (ou Tanambao Tampolo), et les plus importants étant ceux de Rantolava (à env. 5 km au nord du campement de l’ESSA) et de Takobola (env. 10 km au nord). La population de la région périphérique de Tampolo est constituée presque exclusivement de paysans Betsimisaraka vivant de la riziculture irriguée et de l’agriculture sur brûlis, ainsi que de la production de cultures de rente (café, girofle). La forêt leur procure d’une part du bois de chauffe, du bois d’œuvre et des plantes médicinales, et d’autre part des produits non ligneux nécessaires à la construction et l’artisanat (palmiers). Les habitants de la région restent encore fortement attachés à leurs héritages culturels et les rites traditionnels.

Flore et végétation de Tampolo

En plus de la formation végétale au bord de la mer dominée par Pandanus dauphiniensis et Cycas thouarsii, la forêt de Tampolo est constituée par 4 types de forêts : la forêt temporairement inondée, la forêt littorale, la forêt d’enrichissement et la forêt des marécages. Tampolo est riche en bois d’ébenesterie (Intsia bijuga), de menuiserie (Stephanostegia capuroni, Eugenia spp.,…). Elle compte également plusieurs espèces en Pandanus, en palmiers et en orchidées dont des échantillons ont été d’ailleurs placés respectivement dans des parcelles de Pandanarium, de Palmarium et d’Orchidarium.

Faune de Tampolo

Sept espèces de lémuriens sont recensées dans la Réserve de Tampolo dont l’aye-aye (Daubentonia madagascariensis). La forêt abrite aussi une riche herpetofaune avec 12 espèces de serpents, 19 espèces de lézards et 16 espèces de grenouilles. La plupart de ces espèces sont endémiques à la région. Par ailleurs, on y trouve 52 espèces d’oiseaux parmi lesquels on compte plusieurs espèces migratrices et de grands oiseaux forestiers (Lophotibis cristata, Coua spp.).

Activités en partenariat avec les communautés locales

L’intégration des communautés riveraines est l’une des bases de la stratégie de l’ESSA-Forêts pour la conservation de la forêt de Tampolo. Diverses actions ont été menées par l’ESSA-Forêts y compris la formation des paysans en apiculture, en piscieculture, en cultures maraîchères, en cultures de rente et en élevage aviaire. Il a aussi encouragé la mise en place de pépinières villageoises. Des échanges d’expérience ont aussi été organisés entre les paysans de Tampolo, et avec ceux d’autres régions (Mandraka,…), cela à travers des voyages d’études.

Infrastructures

Tampolo possède aujourd’hui des infrastructures adéquates pour accueillir les visiteurs. Tampolo peut héberger jusqu’à 30 à 40 personnes dans les infrastructures d’accueil suivantes :

  • sa maison d’hôtes « tout confort », le Guest House Trano Soa (6 lits)
  • le gite, avec trois bungalows et un confort basique, pouvant accueillir 20 personnes
  • des aires de camping sont également prévues pour ceux qui possèdent une tente. Des tentes sont également disponibles à l’ESSA-Forêts (bureau d’Ankatso, Antananarivo) ou sur place.

En collaboration avec le LCF (Lemur Conservation Foundation) et la Fondation MacArthur, un Centre d’Information et Musée a été construit et inauguré en 2003. Ce Centre a été mis en place dans le but de renforcer la capacité de Tampolo en tant que Centre de d’Éducation et de Recherche de la région. La présence de ce Centre et Musée montre aussi le renforcement du jumelage de la Forêt de Tampolo gérée par ESSA/Forêts avec la Réserve de Myakka City (Floride) gérée par LCF.

Avec l’appui de la Fondation LCF et de la Société Envirokidz, l’ESSA a également mis en place à Tampolo un nouveau centre d’éducation environnementale. Appelé « Centre Envirokidz Tampolo », ce centre renforce les infrastructures existantes à Tampolo et dans la région, afin de promouvoir l’éducation et la formation en matière de conservation de la biodiversité et le développement dans la région.

Pour tous renseignements (logistique, conditions pour la recherche, etc…à Tampolo), contacter
Mme Mia Razafimahefa
mia.razafimahefa@gmail.com
+(261) 34 057 4249

Cliquer ici pour visiter la page web de LCF sur Tampolo.

%d blogueurs aiment cette page :